râce à la Fée Electricité apparue à la fin du XIX siècle,

la Lampe de Bureau et le Luminaire en général, vont connaître une véritable révolution.
Les vieux modèles à gaz ou à pétrole du XIX s'équipent alors d'ampoules électriques que l'on retrouvent dans un premier temps, dans les administrations ou les cabinets des professions libérales.

Ainsi la lampe Quinquet fut la première avec les grands bougeoirs, a subir la transformation...
Sa disposition : un réservoir d'un côté du pied et abat-jour de l'autre fît de celle-ci un classique de la lampe de bureau.

es modèles conçus pour l'électricité font leurs apparitions :

La Lampe de Magistrat : de 50 à 60 cm de hauteur, le plus souvent avec un abat-jour en opaline côtelée.

La Lampe d'Etudiant : facile d'utilisation, s'inspire directement de la Lampe Quinquet. Le plus souvent la douille est fixée sur une tringle que l'on peut orienter.

La Lampe d'Architecte : la plus populaire à l'époque, est entièrement articulée.
Très haute, elle est équipée de petits abats-jour directionnels et orientables dans tous les sens.
Elle est à l'origine posée sur les bureaux, mais petit à petit, on la fixe à l'aide de pince ou de vis.

Au début du XX siècle, grâce au travail de designer, la Lampe de Bureau se veut très esthétique, subissant l'influence de l'Art Nouveau.
Les abats-jour prennet des formes de "champignons" frangés de perles et l'on retrouve de nombreuses formes arrondies et florales.
Puis la Lampe de Bureau devient plus rigoureuse et épurée dans ses formes, avec l'arrivée de l'Art Déco en 1920. Les formes deviennent géométriques, le métal, l'acier et le verre plus dominant.
Epaulés par des techniciens, les lampes se font articulées et flexibles, les abats-jour rétrécissent et les matériaux se diversifient.
On remplace le REGULE, le cuivre, le laiton et le bronze par des matériaux plus léger comme l'aluminium.
Les abats-jour sont en métal, en opaline ou en verre moulé prisé des créateurs Art Déco.

La Lampe de type "Baignoire" : apparaît dans les années 1910. Elle se caractérise par un petit abat-jour rectangulaire en opaline ou en métal, ressemblant à une baignoire renversée.
Considérée à tord d'origine américaine (car très courante dans ce pays) on en trouve également en Europe.
Cependant les modèles américains envahissent le vieux Continent de 1920 à 1930 et restent encore aujourd'hui très en vogue.

Grand nombre de Lampe de Bureau ont été créées par des Sociétés inconnues ou sont même complètement anonymes.
Cependant, quelques marques françaises sont devenues célèbres :

La Société Jumo : dans les années 1920-1930, connue un véritable succès grâce à une lampe en bakélite et métal qui se repliait entièrement sur sa base, formant une petite boite lorsqu'elle était fermée.

La Firme Jean Perzel : dès 1923 et encore aujourd'hui, produit divers modèles de Lampe de Bureau. Toutefois, c'est dans les années 1930 avec des lampes aux formes simples et épurées, utilisant le verre, le métal et l'acier, que le marque Perzel connaît sa célébrité.

La Maison Française Ibrin : produit de 1924 à 1939 de superbes modèles également simples et épurés, composés d'un pied surmonté d'un abat-jour en forme de globe, utilisant le cuivre, le métal, le bois et sous-traitant la verrerie en Allemagne.

Parmis les signatures étrangères, retenons également les Allemands :

Siemens et Schanzenbach (1910-1920), Wild und Wessel ou encore Hugo Schneider ou Kleemann.